Endométriose et difficulté à tomber enceinte: pourquoi ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’endométriose est une affection qui touche un nombre considérable de femmes en âge de procréer. Elle est due à la présence de lésions autour de certains organes tels que : l’utérus, les ovaires et la vessie.

Ce trouble provoque des douleurs persistantes, qui nuisent au bienêtre des personnes atteintes.

Dans certains cas, cette maladie peut expliquer les difficultés que rencontre une femme pour procréer. Comment l’endométriose peut-elle être un frein à la procréation ?

Endométriose et difficulté à tomber enceinte: pourquoi ?

L’endométriose, une éventuelle cause d’infertilité

L’aptitude à procréer dépend d’un ensemble de facteurs. Dès que ces différentes conditions sont réunies, il peut avoir une fusion entre l’ovule et le spermatozoïde. Il s’agit entre autre de :

  • l’ovulation,
  • le mouvement fluide de l’ovule, depuis la trompe jusqu’à l’utérus,
  • le déplacement d’un nombre important de spermatozoïdes sains,
  • la fécondation,
  • la nidation de l’œuf formé.

Ainsi, selon la sévérité d’une endométriose, une difficulté à concevoir un enfant peut être constatée.

En effet, lorsque les tissus de l’utérus évoluent vers l’abdomen, les foyers d’endométriose formés généralement dans le bas-ventre peuvent provoquer l’infertilité.

De ce fait, lorsqu’une femme a des difficultés pour tomber enceinte, l’endométriose reste une cause à envisager.

Les impacts de l’endométriose sur l’ovulation

Plusieurs phénomènes dus à l’endométriose peuvent perturber l’ovulation.

  • Des irrégularités peuvent être notées dans le bassin des trompes, des ovaires ou dans la membrane séreuse qui enveloppe les organes pelviens et certains organes abdominaux. Tout au long du cycle menstruel, la maladie est ainsi responsable d’une lésion et d’une irritation des tissus. Les éléments biochimiques qui en résultent compromettent la maturation de l’ovule.
  • Au cas où des foyers d’endométriose sont présents autour des ovaires, il est possible d’assister à la constitution de kystes. La maturation des ovules est donc directement impactée. Ce qui conduit à un problème d’ovulation. Le sang contenu dans les éléments formés ne peut pas s’écouler.
  • Dans la mesure où des adhérences sont logées dans la région des trompes ou des ovaires, il devient impossible pour la trompe d’aspirer l’ovule. Son déplacement en direction de l’utérus est perturbé, par conséquent. Il arrive également que la nidation ou implantation de l’œuf dans la muqueuse utérine soit contrainte par les défenses de l’organisme contre les foyers d’endométriose.
  • De l’endométriose interne à l’utérus, connue sous l’appellation d’adénomyose est aussi l’une des raisons qui explique la difficulté à tomber enceinte. Cette anomalie affecte le muscle utérin, ce qui peut gêner la nidation.

Les symptômes de l’endométriose qui doivent alerter

Même si l’endométriose est une maladie bénigne, elle reste l’un des facteurs qui favorisent l’infertilité chez la femme. Hormis les raisons mécaniques tubaires et utérines, cette affection est celle qui perturbe le plus l’ovulation et la nidation.

Face à certains signes, il est donc préférable de se faire consulter. Il, s’agit entre autres des symptômes qui suivent.

  • Les crampes menstruelles très fortes qui reviennent de manière systématique.
  • Les rapports sexuels douloureux.
  • Les douleurs anormales, au moment d’aller à la selle ou d’uriner.

Il faut noter qu’à un stade léger cette maladie peut être soulagée et stoppée par la prise d’une micro-progestative prescrite par un médecin.

Lorsqu’elle devient plus sévère en revanche, avec une formation d’adhérences entre les organes, il peut être nécessaire de passer par une intervention chirurgicale.


Lisez aussi:

Endométriose digestive: trop de flatulences et gaz intestinaux ?

Endométriose et douleur en dehors des règles: que faire ?