Le sport et l’endométriose: attention aux excès

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Lorsque les règles se présentent, de nombreuses femmes sont souvent sujettes à l’endométriose. Certaines s’adonnent au sport, connu pour réduire les douleurs.

Si cette pratique est conseillée, son usage doit être modéré afin d’éviter tout risque d’aggraver la situation.

Le sport et l’endométriose: attention aux excès

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie chronique invalidante, qui est causée par une migration anormale de l’endomètre.

Si vous ne le saviez pas, ce tissu qui tapisse l’utérus se trouve dans la cavité abdominale et peut subir une inflammation lorsque les règles apparaissent.

Pendant les règles, ce tissu s’enfle et cause des douleurs pelviennes qui peuvent parfois être insupportables. Les moments de manifestation de ces douleurs sont alors divers et variés :

  • Les règles,
  • les rapports sexuels,
  • les passages aux toilettes,
  • ou encore à des moments inattendus.

Lorsqu’elles font face à ces douleurs, la plupart des femmes préfèrent réduire leur activité au strict minimum afin de laisser faire la médication. Cette méthode est certes efficace, mais elle ne permet pas de profiter entièrement de vos journées.

Pour bénéficier de votre mobilité, prévenir l’endométriose ou encore réduire les douleurs lorsque celles-ci apparaissent, il est conseillé de faire du sport.

Pourquoi faire du sport quand on est sujet à l’endométriose ?

De nombreux médecins se sont penchés sur la question de l’endométriose et de ses effets sur le corps. Ils ont ainsi remarqué que cette maladie crée des petites lésions neurologiques sur le long terme, puisque le corps est constamment sujet aux douleurs.

Dans les faits, l’inflammation de l’endomètre va progressivement étouffer puis abimer les terminaisons nerveuses.

Cela va causer des douleurs qui donneront l’impression d’avoir des élancements, de recevoir des coups de poignard ou encore d’être brulée. Cette irritation des nerfs empire avec le temps et se fait ressentir plus intensément.

Ce à quoi les médecins répondent en prescrivant des activités sportives à leurs patients. En effet, l’activité physique reste un très bon moyen de soulager les douleurs. Elle permet de libérer et d’apaiser les muscles.

Outre le plan physique, les activités sportives favorisent également la production d’endorphines qui permettent à la sportive de ressentir le bienêtre et d’être de bonne humeur.

En somme, l’activité sportive va apaiser les muscles pour les rendre moins réceptifs aux douleurs et aux inflammations de l’endomètre. Toutefois, il ne s’agira pas de trop en faire, mais de bouger régulièrement en suivant les bons mouvements à effectuer.

Quelles sont les conséquences du sport en excès ?

Le sport lorsqu’il est effectué un peu trop régulièrement peut amener des douleurs musculaires.

En effet, faire du sport sur des séances de moins en moins espacées nécessite un effort plus important de la part des muscles ce qui va les contracter en attente de l’effort suivant.

De cette manière, vous n’arriverez pas à détendre vos muscles. Vous les rendrez simplement prêts à accueillir les douleurs inévitables qui seront ressenties.

Ainsi vous accumulerez les douleurs dues à l’activité sportive et celles induites par l’endométriose.

Il est donc conseillé d’éviter les efforts physiques trop intenses, cela même si vous êtes un athlète ou un professionnel. Mettez votre activité en attente et permettez à vos muscles de se détendre tout en continuant votre médication.

En définitive, l’endométriose est une maladie gynécologique dont les effets se traduisent par une douleur intense. Le sport vous sera utile pour lutter contre l’endométriose si et seulement si vous suivez les bons conseils. Bonne chance à vous !


Lisez aussi:

Endométriose: quelle alimentation pour soulager naturellement ?

Quels sont les symptômes de l’Endométriose ?