Endométriose et saignement du nez: quelle solution ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le dysfonctionnement du métabolisme ou son altération se traduit par la présence des maladies. Certaines maladies vous causent des douleurs terribles et lancinantes. Lesquelles douleurs vous stigmatisent et vous isolent de la société.

En un mot, elles vous démolissent en vous oppressant physiquement et psychiquement. C’est le cas de l’endométriose et du saignement de nez, de véritables casse-têtes pour les sujets souffrants.

Découvrez dans cet article, quelques solutions pour soulager ces douleurs ou pour traiter ces maux.

Endométriose et saignement du nez: quelle solution ?

Endométriose et traitement

Une vie rythmée par des douleurs lombaires, des douleurs au niveau de la zone pelvienne, n’est qu’une manifestation de l’endométriose. Cette maladie, qui touche souvent la femme, est une affection chronique.

Elle se caractérise, par la présence dans d’autres parties de l’organisme autre que la muqueuse utérine, des fragments de tissus endométrial.

Elle peut provoquer la stérilité. Des thérapies et médicaments existent pour améliorer significativement ces douleurs.

Le traitement de l’endométriose peut se faire par le biais de médicaments, par la chirurgie ou par des traitements naturels.

Médicaments utilisés dans le traitement de l’endométriose

Ce traitement beaucoup plus prisé fait recours aux contraceptifs oraux, des progestatifs tels que la noréthindrone. Ces médicaments sont utilisés, pour inhiber la fonction ovarienne.

On retrouve également les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), utilisés pour réduire le saignement et la douleur. Par ailleurs, le Danzol est souvent utilisé pour inhiber l’ovulation. Mais, il a des effets secondaires qui limitent son utilisation.

Chirurgie de l’endométriose

Lorsque les douleurs récidivent, malgré le traitement par les médicaments, il faut penser à la chirurgie.

Ce traitement est aussi conseillé pour les femmes qui souhaitent un traitement définitif. Ces interventions chirurgicales sont faites par un laparoscope. Elles consistent à :

  • Détruire les nodules,
  • Sectionner les adhérences (trompe et/ou ovaire),
  • Retirer les nodules recto-vaginaux.

Traitement naturel

Le yoga, l’ostéopathie, la médecine chinoise et certaines plantes dont l’Alchémille et le curcuma sont de meilleurs alliés pour améliorer la qualité de vie.

Un cas rarissime de l’endométriose est l’endométriose nasale.

Saignement du nez : que faire ?

Encore appelé épistaxis, le saignement du nez est une hémorragie des fosses nasales qui minent le quotidien de certains. Il est souvent causé par une inflammation de la muqueuse du nez, la sécheresse de l’air ou un traumatisme.

En cas de saignement, ne paniquez pas, cela ne fera qu’empirer votre situation. Voici quelques conseils qui vous seront utiles :

  • Appuyez sur la narine qui saigne au bout de 10 minutes avec le doigt, tout en maintenant la tête penchée vers l’avant
  • Asseyez-vous avec le coude bien disposé sur une table,
  • Utilisez les petites ouates cicatrisantes et hémostatiques vendues en pharmacies en guise de relais pour le doigt
  • Utilisez un glaçon à la racine du nez pour faciliter l’arrêt de l’écoulement.

Outre ces mesures qui ne sont que de premiers gestes, contactez un médecin.

Des précautions quotidiennes doivent être cependant prises, pour prévenir le saignement du nez. Il s’agira de :

  • Vous moucher délicatement
  • Ouvrir la bouche lorsque vous éternuez
  • Réduire l’utilisation des sprays nasaux
  • Évitez l’exposition à un air très sec ou très froid
  • Surveillez périodiquement la tension
  • Évitez l’utilisation d’antiinflammatoires sauf en cas de prescription, valable aussi pour l’aspirine
  • Éviter d’introduire les doigts dans votre nez.

S’il est des aptitudes à observer, il y a celles à éviter ; comme s’allonger ou pencher sa tête vers l’arrière.

Ces quelques conseils vous aideront à sortir de ces situations perturbantes. N’oubliez pas de consulter un médecin.


Lisez aussi:

Endométriose et douleur en dehors des règles: que faire ?

Endométriose: faut-il faire un bilan hormonal ?